Edith Piaf: Paris célèbre le 50ème anniversaire de la mort de l’icône

C’est toujours émouvant se promener dans les lieux où une grande artiste a vécu. Edith Piaf reste toujours une icône de la chanson française, aimée partout, sans frontières. J’ai la chance de habiter très proche à sa maison, à Belleville.
Le 10 octobre 2013 toute une série de célébrations avaient lieu à Paris pour saluer la mémoire d’Édith Piaf. Vraiment très émouvant le recueillement sur la tombe de la chanteuse au cimetière du Père Lachaise, disparaissait à l’âge de 47 ans des suites d’une hémorragie interne due à une insuffisance hépatique. Une messe a été célébrée aussi dans l’eglise St Jean-Baptiste de Belleville et un bal populaire a été organisé à Bagnolet.

La star de Belleville reste l’icône musicale de la chanson française, la Môme Piaf, surnom qu’elle doit à Louis Leplée, gérant d’un cabaret sur les Champs-Élysées qui la repère dans la rue. Charles Dumont, son compositeur, a dit: « elle était une artiste unique, une voix et une présence scénique sans égales, mais au quotidien, elle n’était pas une extraterrestre, juste un être humain avec ses bons et ses mauvais jours. Elle n’était pas facile, mais je n’ai jamais connu un être exceptionnel qui soit facile« .

Artiste à la voix unique Edith restera pour toujours dans le coeurs de ceux qui l’ont aimé. Merci Edith.

50ème anniversaire de la mort d'Édith Piaf

No, Je ne regrette rien.