Le Havre: l’humour et l’utopie politique de Aki Kaurismäki

Un simple regard suffit pour comprendre que c’est difficile de rentrer dans les films de Aki KaurismäkiMais une fois qu’on y est, difficile d’en sortir.

Aki Kaurismäki est un réalisateur, mais aussi poète, photographe et peintre, un écrivain réaliste qui parle toujours au cœur et à la tête.

Ses films, et celui-ci en particulier, « Le Havre », est un chef d’oeuvre d’humanité, un film engagé sur  les gens « communs » et leur vie dépouillée.
Une histoire simple, humaine d’un réalisme effrayant:  celle d’une société dans laquelle l’être humain ne compte pas.
Film superbe, quel chef  d œuvre!

Protagonistes Marcel Marx, un cireur de chaussures au Havre eu un jeune garçon africain, Idrissa, arrivé clandestinement en cargo.
Comme illustré par un tableau avec des couleurs chaudes, le réalisateur répresente Le Havre, la ville portuaire, les memes lumières qui séduisaient déjà Manet et les années 50 avec ses voitures d’époque. Par contre, le style de vie est moderne avec le métro, la politique (il parle aussi de Al Quaida).
Aki Kaurismäki nous parle de solidarité, d’amitié, d’espérance, de simplicité, de pauvreté et d’amour aussi. Arlettin, la femme de Marcel est malade, elle a un cancer. Elle est une héroïne des justes comme son mari et Idrissa.
Un film de vrai vie « Le Havre », de poésie, magie et douceur, de humanité tournée vers l’autre, de dénonce, qui parle de la migration et du rejet.
Mais le vrai cancer est social, c’est l’indifference.
La solidarité n’es pas une fable, mais une mission de l’humanité, au sens le plus noble du terme. La solidarité: un appelle d’urgence qui exige une réponse.
Le Havre est une histoire réaliste, optimiste et rédemptrice.
C’est un film généreux. C’est le Kaurismäki que j’aime.
Une vraie petite merveille… Un film qui avance lentement dans l’obscurité de la conscience et dans nos coeurs.

Internet gratuit? A Paris c’est possible avec les spots wifi en plein air!

Voilà la liste des lieux publics dans la Ville Lumière où c’est possible de surfer le web gratuitement.
Les points wifi sont accessibles librement dans les jardins, les parcs et les places publiques de la Ville du 01 août 2012 au 30 septembre 2012.

Pompidou

Arènes de Lutèce, 49 rue Monge – Métro Cardinal Lemoine 5e arrondissement

Jardin Tino Rossi, 8 Quai Saint-Bernard – Métro Jussieu 5e arrondissement

Jardin du Champs de Mars, 2 allée Adrienne Lecouvreur – Métro Ecole Militaire 7e arrondissement

Jardin de l’Arsenal, 53 boulevard de la Bastille – Métro Bastille 12e arrondissement

Le jardin de Reuilly, 1 rue Daumesnil – Métro Montgallet 12e arrondissement

Piscine Joséphine Baker, 8 Quai François Mauriac – Métro Quai de la Gare 13e arrondissement

Parc Georges Brassens, 2 place Jacques Marette – Métro Porte de Vanves 15e arrondissement

Parc André Citroën,  2 rue Cauchy – Métro Javel 15e arrondissement

Jardin d’Eole, 45 rue d’Aubervilliers – Métro Stalingrad 18e arrondissement

Parc de Belleville, 45 rue des Couronnes – Métro Couronnes 20e arrondissement 

Profitez bien de spots wifi en plein air!

Pour plus d’information consulter le site de la Mairie de Paris sur Paris.fr